Plan Climat Air Énergie Territorial 2019-2025 NCA

Conseil métropolitain du 25 octobre 2019

Délibération 0.1Approbation du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) 2019-2025 de la Métropole Nice Côte d’Azur

Nous allons nous abstenir sur ce dossier.

De mon point de vue, ce qu’il y a de plus intéressant dans ce document, c’est la dimension « prise de conscience collective ». C’est un document qui appelle chacun des acteurs de la société à prendre ses responsabilités, individuellement,  au niveau des corps intermédiaires, des politiques locales ou nationales.

Mais, ce qui va justifier notre abstention, ce ne sont pas les 6 domaines structurants du PCAET. Nous ne pouvons qu’être « pour »  mais, le décalage entre les intentions et la réalité.

Quand on parle de Métropole verte de la méditerranée, on parle aussi de la qualité de l’air mais on projette l’extension de l’aéroport Nice Côte d’Azur, voire la construction d’un grand port de commerce.

Quand on parle d’agir sur nos consommations énergétiques, on ne voit pas du tout de quels moyens financiers disposera la plateforme territoriale de la rénovation du bâtiment.

Quand on parle d’amplifier la performance environnementale des services publics, on sent votre préférence pour la géothermie, plus complexe, plus onéreuse aussi que le photovoltaïque.

Quand on parle de mobilité durable, mais j’aimerais que l’extension de la ligne 1 du tram soit rappelée au même titre que les L3 et L4.

Quand on parle d’organiser l’animation, le suivi et le pilotage, on n’invente rien de neuf.

Quand on parle  de mobiliser les acteurs du territoire  et de développer les partenariats, je constate que le  Programme Alimentaire Territorial (PAT), qui est un bon exemple, est à peine mentionné.

Ce sont ces incertitudes, ce manque de clarté qui nous conduisent à nous abstenir sur ce dossier.