Cantines : bientôt une vrai tarification sociale à Nice

Tribune de Patrick ALLEMAND pour le Magazine de la Ville de Nice – Mars 2019

Cantines : bientôt une vrai tarification sociale à Nice

Depuis la crise des gilets jaunes, la ville de Nice ne cesse de communiquer sur l’idée qu’il faut rendre du pouvoir d’achat aux Niçois, le plus souvent en annonçant des mesures superficielles. Par contre, notre groupe a proposé une véritable mesure de justice sociale et a tenu une conférence de presse pour signaler qu’à Nice, le prix de la cantine scolaire n’était pas juste.

En effet, la Ville de Nice est la seule à n’avoir que deux tranches dans son barème : un tarif réduit et un tarif normal.

Ainsi, le tarif le plus bas pour la cantine scolaire est fixé à 1,70 euro le repas pour l’école maternelle et à 2,24 euros le repas pour l’école primaire, alors que dans des villes comparables, comme Bordeaux ou Toulouse par exemple, le premier tarif est inférieur à un euro.

En conséquence notre ville est celle qui pratique les tarifs les plus élevés pour les familles les plus pauvres et les tarifs les moins chers pour les familles les plus riches.

C’est une anomalie que nous nous devions de rectifier.

C’est ce qui a conduit notre groupe à déposer un vœu au conseil municipal du 7 février 2019. Ce vœu a été pris en compte par le maire qui s’est engagé à rendre possible la cantine à 1 euro pour les plus fragiles économiquement.

Par ailleurs, le maire s’est engagé à créer plusieurs tranches à partir d’un barème permettant une véritable tarification sociale de la cantine.

  

Patrick ALLEMAND – Paul CUTURELLO – Christine DOREJO

Pour le groupe « Un Autre Avenir pour Nice »