Conseil municipal du 27 avril 2015 – Modification des règlements intérieurs du Théâtre de Verdure et du Nice Jazz Festival

VDN01_interPA

Séance du Conseil municipal du 27 avril 2015

Intervention de Patrick ALLEMAND sur la modification des règlements intérieurs du Théâtre de Verdure et du Nice Jazz Festival – adoption du règlement intérieur du Quai des Etats-Unis – adoption des tarifs d’occupation du domaine du public du Quai des Etats-Unis et des stands de distribution du Nice Jazz Festival.

Nous nous abstiendrons sur la totalité de la délibération parce qu’elle contient l’adoption du règlement intérieur du Quai des  Etats-Unis, règlement qui est à nos yeux loin d’être satisfaisant parce que laissant trop de place à l’arbitraire.

Les articles de ce règlement ouvrent la porte à de multiples interprétations.

La première : la surface louée  et la question des espaces ouverts / espaces fermés,  et sur la nature commerciale ou non des activités.

La seconde : la nature des activités. En fait, la plupart des manifestations sont plus ou moins commerciales et comportent des activités commerciales, par exemple les stands de vente, pendant le Marathon, qui n’est pas une activité commerciale à l’origine mais qui est maintenant géré par une société commerciale.

La troisième : le prix en fonction de la durée. Le forfait est  de 5 € le m² pour les 3 premiers jours. Par contre à partir du 4ème jour, le tarif s’envole à 10 € le m² par jour. Cela pose un vrai problème car cela tend à éliminer toutes les manifestations prévoyant par exemples des activités pour les scolaires. Veut-on limiter les manifestations de plus de 3 jours, même si elles ont un caractère pédagogique ?

Enfin, cela peut mettre en péril l’organisation de plusieurs manifestations. Je pense notamment à celle organisée par la Chambre de Commerce italienne, l’Italie à Table, très attendue par beaucoup de Niçois quand on connaît les liens historiques, culturels, culinaires et familiaux que Nice entretient avec l’Italie.
Jusqu’à présent, les organisateurs de la manifestation, acquittaient une somme de 1900 €, qui je l’avoue était faible compte tenu du cadre que nous mettons à disposition. Ils ont reçu une première proposition à 63.000 euros, puis à 33.000 euros et finalement, la négociation finale se ferait aux alentours de 14.000 euros. Cela aurait été dommage et particulièrement vis-à-vis de la communauté italienne de Nice, fort nombreuse, s’il en avait été autrement.

Le salon du Chocolat se trouve dans le même cas de figure. Or, ce sont des animations très intéressantes pour la ville.

D’autant que la délibération 10.3 que va nous présenter dans la journée votre adjointe, Denise Fabre, nous rappelle que tout cela est très adaptable. En effet France 2 va faire un tournage sur la Fête de la musique à Nice, via la société Degel Prod. La Ville de Nice va  mettre le quai des Etats Unis à disposition de Degel prod pendant 10 jours, du 10 au 24 juin. Mais non seulement la Ville de Nice ne recevra aucune redevance mais au contraire, elle versera 63.000 euros à Degel Prod alors que, par ailleurs, le coût des prestations offertes par la Ville est estimé à 287.000 euros. En d’autres termes, l’opération promotionnelle fête de la musique sur France 2 coûtera au contribuable 350.000 euros.

Deux poids, deux mesures.

Abstention de notre groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.