Convention avec la SASP OGCN CA pour l’occupation de l’Allianz Riviera

Conseil municipal du jeudi 7 février 2019

Délibération 1.2 – Avenant n°2 à la convention avec la SASP OGCN CA pour l’occupation de l’Allianz Riviera.

Ce n’est pas le fond du dossier qui pose problème mais la méthode. Notre club de football connait une période très délicate. Je n’ai absolument rien contre le président Jean Pierre Rivère, bien au contraire, et je suis de ceux qui, comme vous, si j’en crois ce qu’en dit la presse, regrettent amèrement son départ parce qu’il nous a fait rêver tout simplement et que ce n’était plus arrivé depuis un certain Roger Loeuillet.

Je ne connais ni monsieur Ganaye, ni monsieur Li, mais quand même, c’est gros. Depuis le 11 décembre 2014, la ville encaissait une redevance à la charge du club  qui était composée d’une part fixe de 1,87 million d’euros HT et d’une part variable proportionnelle au chiffre d’affaires.

Et, le 29 janvier 2019, vous modifiez l’article 18-1 de la convention entre l’OGC Nice et la mairie et vous passez la part fixe à la charge du club à 2,8 millions d’euros, soit une hausse de quasiment 1 million d’euros, proche de 85 %.

Et vous faites signer cet avenant le 29 janvier par un président démissionnaire  depuis plusieurs jours, 48 heures avant sa démission effective.

Franchement, vous augmentez d’un million d’euros la part fixe à la charge du club en signant un avenant le 29 janvier. C’est un merveilleux cadeau de bienvenue pour messieurs Ganaye et Li qui vont certainement apprécier votre sens de l’accueil.