Coupe du monde de rugby 2023

Conseil municipal du jeudi 7 juin 2018

Intervention de Christine DOREJO

Délibération 11.1 – Coupe du monde de rugby 2023 – Approbation de statuts et désignation des représentants de la Ville de Nice au sein du club des sites et villes hôtes

Voilà encore une manifestation majeure. La coupe du monde de rugby, ce n’est pas rien.

[…]

Mme DOREJO.

Merci, Monsieur le maire. Monsieur l’adjoint, concernant la délibération n°11.1, dans le cadre de l’organisation de la coupe du monde de rugby 2023, j’ai entendu ce matin que vous avez précisé que l’on utiliserait probablement l’un des stades pour permettre une utilisation plus importante pour le rugby. C’est bien ce que j’ai compris ?

M. VEISSIERE.

Je n’ai pas pris la parole ce matin, mais c’est peut-être M. Tordo.

Mme. DOREJO.

C’est peut-être M. le maire. Quand on a parlé de la coulée verte et de l’aménagement de la plaine du Var, mon collègue vous a parlé du déplacement des stades. Vous avez dit qu’il y en a un qui est moins utilisé que les autres. Moi, je suis…

M. VEISSIERE.

Oui, c’est moi, excusez-moi. Quelle est votre question ?

M. LE MAIRE.

Vous n’avez pas tout suivi, parce que M. Veissière parlait de football féminin.

Mme. DOREJO.

Moi, je parle de rugby. Ma question est la suivante : est-ce que ces terrains-là pourraient être utilisés dans le cadre des entraînements pour les femmes ?

M. VEISSIERE.

Mais quels terrains ? Avec la coulée verte, les 1, 2 et 3 disparaissent.

Mme DOREJO.

C’est bien ce que disait ce matin mon collègue Paul Cuturello.

M. VEISSIERE.

On l’a dit pour les terrains 1 et 2 où il y avait des professionnels qui ne les utilisent plus, le seul terrain, le n°3, qui nous touche encore au niveau du service des Sports, c’est là où nous avions encore l’ASCGT qui faisait des matchs et le « Réveil Saint-Isidore » et deux structures qui avaient des créneaux. Ces trois terrains ne sont plus utilisés puisque nous les avons reportés ailleurs, et vont donner place à la coulée verte.

Mme DOREJO.

Donc, il y a bien disparition de ces terrains.

M. LE MAIRE.

Non, le remplacement.

M. VEISSIERE.

Oui, nous les déplaçons ailleurs.

M. LE MAIRE.

Monsieur Veissière vous a dit ce matin que deux n’étaient plus utilisés. Ils étaient utilisés par l’OGC Nice professionnel. Avec l’implantation sur le foncier que nous avons donné à l’OGC Nice du nouveau centre de formation, nous avons aussi aménagé de nouveaux terrains à proximité du centre de formation qui remplacent ces deux terrains pour l’OGC Nice professionnel.

Il reste un troisième terrain sur lequel évoluait l’AFSGT, Saint-Isidore, etc., qui est relocalisé dans l’espace des Arboras. Tous les terrains sont remplacés, ce qui nous permet d’aménager la coulée verte à cet endroit.

Mme DOREJO.

Je vous remercie.

LE MAIRE.

Quant à la coupe du monde de rugby 2023, d’ici là le rugby niçois sera sans doute plus qu’en pro, il jouera à l’Allianz Riviera, s’entraînera dans un stade dédié, avec des terrains dédiés, n’est-ce pas, Monsieur Veissière ?

M. VEISSIERE.

Oui, j’ai une réclamation officielle, par SMS, de M. Tordo, elle est justifiée, puisque nous parlons rugby, nous devons être fiers de la montée en fédérale 1 de notre club de rugby. Depuis dimanche dernier et la victoire contre Châteaurenard…

M. LE MAIRE.

Elle est à saluer. Cap sur la pro D2 !

M. VEISSIERE.

Dimanche, ils joueront les quarts de finale contre Bedarrides, et j’espère que l’on pourra ramener un bouclier. Le dernier, c’était en 1983, on avait eu un bouclier Dumanoir, et on espère ramener un bouclier de fédérale cette année, ce serait magnifique.

M. LE MAIRE.

Je mets aux voix les rapports.

La délibération n° 11.1, mise aux voix, est adoptée à l’unanimité des suffrages exprimés.

M. Cobos ne prend pas part au vot

Authored by: Christine Dorejo