Création d’un tarif forfaitaire pour les véhicules labellisés Autopartage Métropole Nice Côte d’Azur

Conseil municipal du vendredi 23 novembre 2018

Délibération 66.1 : Création d’un tarif forfaitaire pour les véhicules labellisés Autopartage Métropole Nice Côte d’Azur

Monsieur le conseiller, mes chers collègues,

Suite à la création le 8 novembre dernier par la Métropole d’un label d’autopartage à partir du 1er janvier 2019, et destiné aux opérateurs privés possédant une flotte de véhicules électriques en autopartage, vous nous proposez aujourd’hui de fixer pour les opérateurs labellisés une redevance pour l’utilisation par leurs véhicules des emplacements de stationnement payant sur voirie. Cette redevance serait de 50€ par an et par véhicule.

Concrètement cela veut dire que les clients utilisateurs des véhicules labellisés ne paieront pas le stationnement sur voirie, celui ayant été réglé par l’opérateur via la redevance forfaitaire annuelle.

Cette mesure allant dans le sens de l’autopartage favorisant la réduction de la circulation urbaine nous y sommes à priori favorables.

Elle suscite néanmoins quelques interrogations à propos du devenir de l’Autobleue, elle aussi électrique en autopartage, gérée par un délégataire, la SEMAP, et qui dispose de 140 véhicules et 68 stations avec deux systèmes de location:

  • le système ZEN avec réservation préalable du véhicule qui devra être ramené à sa place stationnement d’origine;
  • le système FLEX sans réservation et restitution du véhicule dans une autre station que celle de départ.

Mon interrogation concerne les conséquences que pourrait avoir le développement de l’autopartage des opérateurs privés labellisé Métropole sur l’exploitation du parc d’Autobleue qui n’est pas, me semble-t-il dans une situation florissante.

Comment voyez-vous l’avenir de l’Autobleue dans le contexte de concurrence nouvelle qui démarrera dès le 1er janvier 2019?