Création d’une cellule municipale d’échanges sur la radicalisation

Conseil municipal du jeudi 11 octobre 2018

Délibération 40.3Création d’une cellule municipale d’échanges sur la radicalisation

La question de la lutte contre la radicalisation est l’un des enjeux majeurs d’aujourd’hui et de demain. Son traitement est en même temps très délicat.

Nous sommes sceptiques sur la multiplication des structures traitant de la radicalisation.

A priori, j’aurais  plutôt tendance à penser que la prévention de la radicalisation relève avant tout de la cellule départementale placée sous l’autorité du préfet.

Néanmoins, cette initiative de création d’une cellule municipale d’échanges sur la radicalisation reçoit l’aval du préfet des Alpes-Maritimes puisque nous sommes invités à approuver le protocole à intervenir avec lui-même.

C’est la raison pour laquelle, dès l’instant où cette CMER (Commission municipale d’échanges sur la radicalisation) s’inscrit en complémentarité de la cellule départementale, que les situations relevant de sa compétence sont bien précisées, tout comme le rôle du référent municipal, le tout garanti par une charte de confidentialité.

Nous voterons pour cette délibération.

Authored by: Christine Dorejo