Estrosi invente les maraudes fixes !

COMMUNIQUE DE PRESSE DE PATRICK ALLEMAND

Estrosi invente les maraudes fixes !

 

La charte de distribution alimentaire impulsée par la ville de Nice qui circule actuellement dans le secteur associatif prévoit que la distribution alimentaire de rue sur le territoire de la Ville de Nice soit autorisée uniquement sur les points fixes ci-après mentionnés :

–    Impasse Fodéré de 19h à 20h30 (en lieu et place de la distribution derrière l’Église du Port),

–    14 avenue du XVème Corps de 19h à 20h30 (devant le Centre d’Accueil de jour),

–    Provisoirement à la Gare du Sud de 20h à 21h30 (en bas du parvis de la bibliothèque, en attendant un site protégé).

Les maraudes sur le territoire de la Ville de Nice sont autorisées uniquement sur les sites ci-après mentionnés :

–    Avenue Thiers, de 20h à 22h30 (devant la Poste), et de 21h à 22h30 (face au Maxi bazar),

–    Rue Tonduti de l’Escarène de 20h30 à 22h (devant l’église du Vœu),

–    Rue d’Angleterre de 21h30 à 22h30 (derrière l’église Notre Dame).

Je ne partage pas cette conception de l’aide aux plus démunis, ni de la lutte contre l’exclusion.

Par définition, les maraudes sont mobiles. Ce qui les rend efficaces, c’est leur couverture territoriale et leur mobilité, leur capacité à se trouver au plus près des lieux où se trouvent les SDF et non l’inverse.

Je soutiens toutes les associations qui ont refusé d’aller rue Reine Jeanne où la mairie avait envisagé un autre point de distribution pour dégager les SDF de la Gare du Sud.

Je soutiens également tout le travail qui est accompli par les autres associations  qui organisent des maraudes place Garibaldi, boulevard Raimbaldi, boulevard Jean Jaurès et dans d’autres endroits de la ville.

Je demande au maire de Nice d’assouplir cette charte afin de prendre en compte les réalités du terrain et l’efficacité des actions menées.

 

Patrick ALLEMAND

Conseiller municipal de Nice

Conseiller métropolitain de Nice Côte d’Azur