Modalités d’organisation de la distribution alimentaire sur Nice

Conseil municipal du jeudi7 février 2019

Délibération 14.2 – Modalités d’organisation de la distribution alimentaire sur Nice – Approbation de la charte de collaboration avec le Centre Communal d’Action Sociale de Nice et les associations rassemblées au sein du réseau Inter Secours Nice.

Nous ne voterons pas cette délibération parce qu’elle vise, sous couvert de garantir des conditions dignes et sécurisées de distribution alimentaire, à organiser de manière trop rigoureuse un secteur d’intervention qui demande plus de souplesse.

En effet, il est écrit dans cette délibération de manière explicite : Seuls les organismes agréés par Inter Secours Nice (ISN)  et par la banque alimentaire des Alpes-Maritimes sont autorisés à effectuer de manière coordonnée la distribution alimentaire en points fixes et en maraudes sur le territoire de la ville de Nice.

C’est méconnaître la réalité du terrain car il y a de nombreuses initiatives associatives en ville impulsées par des associations qui n’appartiennent pas à la coordination d’Inter Secours Nice. Ces associations effectuent également un travail utile.

Et puis, il y a derrière cette volonté quelque chose qui ne me plaît pas. L’idée que l’on va amener les pauvres  vers les endroits où ils gênent le moins, là où on les voit le moins. Trois points fixes et seulement deux lieux de maraude, l’avenue Thiers et la rue Tondutti de l’Escarène. Que deviennent les maraudes de la place Garibaldi, celles de la gare du Sud, celles du boulevard Raimbaldi, celle de l’église du Port et j’en passe.

De la même manière, même si ce n’est pas la finalité des maraudes, en quoi cela gêne t’il que certaines puissent de temps en temps donner quelques vêtements.

On a le sentiment d’une mise au pas que nous ne cautionnerons pas car nous ne partageons pas cette conception de la solidarité.