Nouveau réseau de bornes de recharge – Gratuité du service pour janvier 2019

Conseil métropolitain du 21 décembre 2018 

Intervention de Paul CUTURELLO

Délibération 21.11 – Nouveau réseau de bornes de recharge – Gratuité du service pour janvier 2019

La délibération 21.11, qui a été rajoutée sur table en début de séance, prévoit la mise en place de la gratuité, pour le mois de janvier, de l’accès au réseau de bornes de recharge déployées sur le territoire métropolitain.

Il s’agit, afin d’accompagner la mise en place et les nouvelles modalités de ce service, de faire bénéficier l’ensemble des personnes abonnées d’un mois de gratuité pendant tout le mois de janvier 2019.

M. LE PRÉSIDENT.

Merci. Autre point qui, en matière de mobilité, renforce ce que nous donnons en matière de pouvoir d’achat à nos administrés.

J’ai une demande d’intervention sur la 21.8, Monsieur Cuturello.

M. CUTURELLO.

Oui, Monsieur le Président, et aussi sur la 21.11 puisqu’elle est arrivée ce matin.

Sur la question de l’Autobleue, c’était une délégation qui était prévue jusqu’en 2028, mais d’après les derniers bilans qui sont toujours déficitaires, monsieur le vice-président aurait pu indiquer que le contrat vient à échéance et va être arrêté au 31 décembre 2018 et que ce sera repris sous la forme du label Autopartage par un des opérateurs qui a déjà été présenté par la presse, pour se substituer à l’Autobleue qui va donc s’arrêter. J’aurais aimé avoir quelques explications supplémentaires sur ce dossier, d’autant que je crois que, d’après ce que l’on m’a indiqué en commission, le nombre d’abonnés était à peu près à la hauteur de ce qui était espéré par le gestionnaire, mais que c’était la durée des locations qui était trop faible pour pouvoir rentabiliser le dispositif. Donc on en change, puisque nous avons des opérateurs privés labellisés Autopartage qui vont pouvoir le faire.

Par ailleurs, s’agissant des bornes, vous proposez la gratuité pendant un mois pour préparer la suite, mais quelle est la suite ? Que va-t-il se passer à partir du 1er février 2019 ?

M. LE PRÉSIDENT.

Je vous remercie. Monsieur le Président Pradal ?

M. PRADAL.

Un rappel du dispositif qui a été présenté au moment où nous avons approuvé en conseil métropolitain le label Autopartage.

D’un commun accord, la délégation de service public Autobleue s’arrêtera en effet le 31 décembre 2018 et une nouvelle répartition des tâches sera opérée entre la métropole et les opérateurs privés. La métropole assurera le soutien au déploiement du réseau d’infrastructure de recharge, c’est-à-dire en pratique la construction du réseau d’infrastructure et les stations qui permettront de recharger, avec des postes de recharge adaptés à l’évolution des demandes en matière de véhicules et de la technologie, et les véhicules ainsi que toute l’interface client seront assurés par des opérateurs privés labellisés par la métropole.

Le premier opérateur est connu, il a été identifié et présenté : il s’agit de Renault Mobility qui arrivera dès le début janvier 2019. D’autres opérateurs sont sur les rangs pour venir compléter l’offre.

L’ensemble des abonnés du dispositif Autobleue ont reçu un courrier de monsieur le président de la métropole pour leur exposer les nouvelles modalités de fonctionnement et je rappelle que le nouveau dispositif Renault Mobility, qui est mis en place sans abonnement, offre une tarification sensiblement plus avantageuse que celle que nous arrivions à opérer avec le dispositif Autobleue, puisque si l’on veut comparer l’offre Zen Liberté qui correspond au cœur de cible de l’offre Renault Mobility, elle était à 8,50 € de l’heure, l’offre Renault Mobility sera à 7 € de l’heure, on voit donc là aussi que la différence est sensible et appréciable.

Pour le réseau de recharge, le dispositif sera comparable à ce qui existait déjà dans la DSP Autobleue, c’est-à-dire que les personnes auront à se faire identifier par le dispositif, elles auront un abonnement qui leur sera délivré, elles seront porteurs d’une carte qui permettra d’assurer le déblocage de l’alimentation de la borne pour permettre de recharger le véhicule et une tarification sera opérée à la recharge, sur la même base que celle qui était appliquée dans le cadre du dispositif Autobleue.

M. LE PRÉSIDENT.

Merci. Je vais mettre aux voix l’ensemble de ces rapports.

[…]

La délibération n° 21.11, mise aux voix, est adoptée à l’unanimité.