Opération d’intérêt national Éco-Vallée

Conseil métropolitain du vendredi 22 mars 2019

Délibération 0.3 – Opération d’intérêt national Éco-Vallée – Avenant au protocole de partenariat 2011-2026 – Autorisation de signature du Projet Partenarial d’Aménagement 2019-2032

 

En mars 2012, la région PACA avait délibéré et signé un protocole de partenariat financier qui fixait, pour la période 2011-2026, des objectifs partagés sur quatre opérations.

Le vote que nous allons émettre s’inscrit dans cette cohérence.

Néanmoins, quelques remarques :

Ce Projet Partenarial d’Aménagement (PPA)  entérine le fait que le projet du Grand Arénas a pris un retard considérable puisque les projets engagés représentent à peine 91 000 m² sur les 750 000 prévus, soit 15% et qu’il faudra 6 années au delà de 2026 pour l’achever.

A titre de comparaison, Nice Meridia a déjà engagé plus de la moitié des projets, soit 175 000 m² sur les 347 000 prévus, ce qui représente 51%

Ce PPA entérine également trois nouvelles opérations : Grand Meridia, Sud-Lingostière, hameau de la Baronne qui seront des opération à forte densité de logements, 571 000 m² sont prévus dont 35% de logements sociaux,  ce qui est un effort considérable.

Sur le financement de la totalité de l’opération, le bilan est acceptable puisque cette opération de l’OIN va provoquer 815 millions d’euros de dépenses et des rentrées financières provenant des droits à bâtir et des promoteurs à hauteur de 715 millions. Le déficit global s’élève à 90 millions dont 64 ont déjà été couverts par le partenariat financier.  L’avenant porte donc sur 26,1 millions d’euros à répartir selon le même équilibre entre l’État, la Région, le Département, la Métropole et la Ville de Nice. On serait presque tenté de dire que les promoteurs auraient pu faire un effort supplémentaire.

Mes dernières remarques sont relatives à un besoin de transparence concernant l’agriculture et l’économie.

Nous aurions aimé avoir, avec autant de précisions, une cartographie fixant la position des terres agricoles sanctuarisées.

Enfin, il serait temps de faire la transparence sur le nombre réel d’emplois créé depuis le démarrage de cette opération.

Néanmoins, nous voterons pour cette délibération

 

Patrick ALLEMAND

Conseiller municipal de Nice

Conseiller métropolitain Nice Côte d’Azur