Organisation du premier festival des lanternes au Parc Phoenix

Conseil municipal du jeudi 7 février 2019

Délibération 3.4 Organisation du premier festival des lanternes au Parc Phoenix du 23 novembre 2019 au 23 février 2020. Mise à disposition d’espaces et de moyens logistiques.

Ci-dessous l’intervention de Paul CUTURELLO extrait du conseil municipal

 

Délibération 3.4 – Organisation du premier festival des lanternes au parc Phoenix du 29 novembre 2019 au 23 février 2020 – Mise à disposition d’espaces et de moyens logistiques

 Je rappelle que l’année 2019 fêtera les cinquante ans des relations diplomatiques entre la France et la Chine. Notre pays avait été le premier, par le général de Gaulle, à reconnaître la République populaire de Chine.

[…]

M. CUTURELLO.

Sur la délibération 3.4, je voudrais profiter de cette délibération concernant le parc Phoenix, Monsieur le Maire, pour revenir sur les modifications tarifaires adoptées lors du conseil municipal du 23 novembre dernier.

Suite à mes remarques lors du conseil municipal du 12 juin concernant le prix d’entrée de 5 euros devenu trop élevé, alors qu’en 2008 il était de 1 euro, le 23 novembre vous proposiez une délibération avec trois modifications tarifaires :

  • la gratuité d’accès à compter du 1er janvier 2019 pour le premier week-end de chaque mois pour les visiteurs métropolitains ;
  • la gratuité d’accès à compter du 1er janvier 2019 pour le premier week-end de chaque mois pour les agents de la ville de Nice, du CCAS et de la Métropole ;
  • une réduction tarifaire à 3 euros au lieu de 5 euros pour l’ensemble des agents de la ville de Nice, du CCAS et de la Métropole.

Considérant que le périmètre de la réduction tarifaire à 3 euros était trop restrictif, car il ne concernait que les agents de notre collectivité et de la métropole, je vous avais proposé d’en élargir le périmètre et appliquer la réduction tarifaire à l’ensemble des habitants de la ville et de la métropole, et donc d’étendre le tarif réduit à 3 euros à tous les Niçois et Métropolitains.

Vous avez alors proposé de modifier la délibération et, pour être certain d’avoir bien compris, j’ai consulté l’enregistrement vidéo de nos échanges, ce qui m’a permis de vérifier que les tarifs devaient être les suivants suite aux modifications que vous avez proposées :

  • maintien de la gratuité d’accès à compter du 1er janvier 2019 pour le premier week-end de chaque mois pour les habitants de la métropole ;
  • gratuité permanente pour les agents de la Ville, du CCAS et de la Métropole.

Je me réjouis que les agents de nos collectivités bénéficient ainsi d’une gratuité permanente.

Cependant, je regrette que la réduction à 3 euros pour l’ensemble des habitants de la métropole n’ait pas été retenue.

Je me suis aussi rendu sur le site du parc pour vérifier les tarifs affichés, et j’ai été doublement surpris. En effet, si la gratuité les premiers week-ends de chaque mois pour les habitants de la métropole y figure, par contre la gratuité permanente pour les agents de nos collectivités n’y figure pas, et la réduction à 3 euros est réservée aux possesseurs de la carte Pass Musées de Nice, aux étudiants et aux jeunes de 12 à 18 ans.

Concernant la gratuité permanente pour les agents de nos collectivités, j’espère qu’il ne s’agit que d’un oubli qui sera rapidement réparé.

Concernant la réduction à 3 euros, je vous réitère ma proposition d’en faire profiter l’ensemble des habitants de la métropole sans aucune restriction.

M. LE MAIRE.

Monsieur Cuturello, je vous répondrai directement que nous n’avons pas besoin de l’afficher, puisque comme je l’avais indiqué à l’ensemble de nos agents à la fin de l’année dernière, tout comme nous sommes nous-mêmes ou un certain nombre de professions, détenteurs d’une carte d’identité spécifique à notre fonction, ils sont en train d’être destinataires d’une carte d’identité leur donnant la fierté d’appartenance à la collectivité et, sur simple présentation de cette carte, cela leur donne la gratuité d’accès au site.

C’est tout simple.

M. CUTURELLO.

Et le tarif à 3 euros ?

M. LE MAIRE.

Monsieur le premier adjoint ?

M. PRADAL.

Monsieur Cuturello, vous confondez peut-être les modalités de mise en place et la notion de tarif. Il est indiqué que tous les détenteurs de la carte Pass Musées ont la possibilité d’accéder à ce tarif. Je rappelle que la carte Pass Musées est offerte à tous les résidents métropolitains, il suffit d’en faire la démarche. Il y a effectivement un titre qui est demandé, parce qu’on ne va pas demander, chaque fois qu’une personne se présente, qu’elle nous présente une taxe d’habitation ou une taxe foncière, etc., elle fait la démarche pour obtenir la carte Pass Musées une fois et ensuite, la présentation de la carte Pass Musées donnera accès à cette tarification.

M. CUTURELLO.

Tout le monde peut donc en bénéficier ?

M. PRADAL.

Toutes les personnes qui font la démarche de demander la carte Pass Musées, pour éviter qu’on ait des files d’attente très longues pour vérifier que les conditions d’accès sont respectées.

M. LE MAIRE.

C’est comme pour un stationnement « résident » : si vous ne faites pas la demande d’avoir le stationnement « résident » tout en étant résident, vous n’en bénéficiez pas. Sans cela, nous n’avons pas la possibilité de vérifier si la personne est bien une résidente de la métropole, de la collectivité. C’est tout simple.

Je mets aux voix.

La délibération n° 3.4, mise aux voix, est adoptée à l’unanimité.