Présentation du rapport 2018 de développement durable

Conseil métropolitain du 8 novembre 2018

Intervention de Patrick ALLEMAND

Délibération 28.1Présentation du rapport 2018 de développement durable

D’abord il y a un problème de méthode, c’est le rapport de la métropole, pas celui de Nice. Or, il y a dans ce rapport passionnant 128 actions estampillées métropole et 89 villes de Nice. Il y a quand même un problème.

Ensuite, j’ai lu attentivement le rapport  sur le développement durable et lorsque j’ai terminé, je me suis dit, mais qu’est ce que c’est le développement durable ?

Ensuite, j’ai lu attentivement le rapport  sur le développement durable et lorsque j’ai terminé, je me suis dit, mais qu’est ce que c’est le développement durable ?

Alors, je suis allé chercher la définition.  C’est une nouvelle conception de la croissance économique, pensée d’emblée dans une perspective de long terme et qui intègre les contraintes liées à l’environnement et au fonctionnement de la société. Selon la définition donnée dans le rapport de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’Organisation des Nations unies,  où cette expression est apparue pour la première fois en 1987, le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins.

Ce n’est du tout ce que j’ai lu ! Ce n’est pas un rapport sur le développement durable que vous avez fait, c’est un bilan ! Le résultat, c’est que vous avez mis n’importe quoi dans le document, ce qui lui ôte toute crédibilité. Le projet Iconic, on aime ou on n’aime pas. Moi, j’aime mais il faut être sérieux, on ne peut pas dire que c’est du développement durable (P12).

Page 53, en quoi le transfert de compétence du tourisme des communes vers la métropole, ou page 54, la reprise en régie d’Acropolis et de Nikaïa, sont-ils du développement durable ?

Page 56, les assises de la mobilité, oui, mais les emplois réservés aux harkis, non, ce n’est pas du développement durable.

Page 57, les ajouts de scooters électriques ou la dématérialisation des documents financiers, oui, mais le contrat financier Métropole-État, qu’est ce que ça vient faire là dedans ?

Oui, page 51, je suis pour que l’on aide au développement du moteur de recherche Qwant, mais en quoi le remplacement de Google par Qwant est-il du développement durable, monsieur le président ?

J’en ai des tonnes comme ça, l’inauguration d’un clos bouliste au vallon des fleurs, la livraison d’une salle de boxe à Pasteur etc.

C’est en fait un magnifique écran de fumée pour masquer la vacuité de votre politique en matière de développement durable.