Protection des écoles : ESTROSI est un incapable !

VignetteCommPresse

Protection des écoles : ESTROSI est un incapable !

Trop c’est trop ! Deux nouvelles écoles viennent d’être saccagées à Nice. Je condamne ces actes de vandalisme avec la plus grande fermeté et j’espère que les coupables seront rapidement identifiés et sévèrement sanctionnés.

Mais il est désormais temps de pointer la responsabilité du maire de Nice qui doit assurer la protection des établissements publics de sa commune et notamment les écoles.

Or, en dehors de condamnations spectaculaires, de déclarations tonitruantes, le maire de Nice n’a rien fait alors que ce n’est pas la première fois. Ma colère est grande car cela ne date pas d’hier.

Voilà le détail du bilan de Monsieur ESTROSI en matière de protection des écoles qui démontre son impuissance totale à agir.

– 1er janvier 2013 : Saccage d’une école à l’Ariane.
– 16 juin 2013 : Saccage de la crèche des Moulins (ancienne école maternelle).
– 2 janvier 2014 : Saccage de l’école maternelle de la Corniche Fleurie.
– 27 mars 2015 : Saccage de l’école primaire Saint Pancrace.
– 13 avril 2015 : Saccage de 6 des 13 classes de l’école maternelle Bon Voyage.
– 16 aout 2015 : Saccage de deux classes et du réfectoire de l’école Ray Gorbella.
– 17 août 2015 : Saccage de l’école Fuon Cauda dans le quartier de Valrose.
– 17 août 2015 : Saccage de l’école Thérèse Roméo, rue Alfred Binet.

En trois ans, le maire de Nice n’a tiré aucun enseignement, pris aucune disposition de nature à enrayer ce phénomène.

Je demande à ce qu’un plan de sécurisation et de protection des écoles maternelles et primaires qui relèvent de la responsabilité du maire de Nice soit préparé et proposé au prochain conseil municipal. Ce plan pourrait notamment s’articuler autour de trois propositions :

– Equipements de toutes les écoles en video-surveillance,
– Pose d’alarmes anti-intrusion efficaces,
– Plan d’équipement des écoles de Nice en conciergerie. Ces personnels ont disparu au fil du temps alors qu’ils assuraient une présence humaine dissuasive.

Et en plus, il a désormais le culot de prétendre vouloir gérer les lycées de la Région PACA.
Assez de déclarations, de l’action maintenant !

Patrick ALLEMAND
Conseiller Municipal de Nice et conseiller métropolitain Nice Côte d’Azur