Un pas vers la privatisation de la sécurité

COMMUNIQUE DE PRESSE DE PATRICK ALLEMAND

Un pas vers la privatisation de la sécurité

Le maire de Nice vient d’annoncer l’arrivée dans plusieurs quartiers de la ville de maîtres-chiens, notamment à la place Garibaldi, à la rue Rossetti et place des Cigalusa pour traiter de questions très différentes : SDF, trafic de drogue, tapage nocturne…

Je m’étonne de l’accord donné par le préfet des Alpes-Maritimes pour cette expérimentation. En effet, il n s’agit ni plus ni moins que de déléguer des missions de sécurité sur la voie publique à des sociétés privées. C’est une première en France à ma connaissance, d’autant plus incompréhensible que la police municipale a les effectifs les plus élevés de France et dispose de 2173 caméras de vidéosurveillance.

Il serait plus judicieux de recentrer les missions de la police municipale en soutien de la police nationale pour la sécurité des Niçois plutôt que de la confier à des vigiles.

Patrick Allemand

Conseiller municipal et métropolitain de Nice d’Azur