Une dette de 1,5 milliard d’euros !

Magazine « Métropole Nice Côte d’Azur Info »  – Novembre 2018

Tribune de Patrick ALLEMAND pour le Magazine « Métropole Nice Côte d’Azur Info » n° 7  – Novembre 2018

Une dette de 1,5 milliard d’euros !

Le budget 2019 de la métropole n’a pas réservé de surprise. Il s’inscrit dans le prolongement du précédent. Chaque propriétaire a reçu ses impôts locaux et a pu mesurer ce que nous dénoncions depuis des mois.En effet, si les recettes fiscales paraissent relativement stables, passant de 277 à 282 millions d’euros, cela ne doit pas faire oublier qu’en 2017, elles n’étaient que de 212 millions. Vous avez été ponctionnés de 70 millions d’euros de plus sur 2 ans, dont 64 millions provenant de cette fameuse part métropolitaine de la taxe foncière sur les propriétés bâties qui a mis le feu à la majorité de Christian ESTROSI. Il en est de même pour la tarification des services, autour de 213 millions d’euros, qui avait augmenté de 10 % en 2018. Enfin le président compte vendre, en 2019, pour 50 millions d’euros d’actifs de la société aéroportuaire.

C’est au prix de cette stratégie qu’il a pu redresser son épargne. Mais la métropole devra rembourser cette année une annuité en capital de 94 millions d’euros, alors que les intérêts de la dette continuent de peser considérablement sur le budget puisqu’ils atteignent 37,45 millions, soit 6 fois le montant consacré chaque année au logement !

Malgré toutes les ficelles utilisées par Christian ESTROSI, l’encours de la dette continue de s’envoler. Il était de 1,393 milliard 1er janvier 2018. Il sera de 1,5 milliard  d’euros au 1er janvier 2019.

L’argent continue à être dépensé sans compter, preuve en est l’accompagnement artistique de la ligne 2 du tram dans lequel, en 2 ans, 3,9 millions d’euros auront été engloutis.

 

Patrick ALLEMAND

Président du groupe « Un Autre Avenir pour la Métropole »