Carnaval – gratuité des promenoirs pour les personnes handicapées

Conseil municipal du jeudi 11 octobre 2018

Délibération 3.3Carnaval de Nice – Règlement intérieur et conditions générales de vente – Approbation des tarifs 2019 – Demande de subvention auprès de la Région Sud Provence-Alpes-Côte-d Azur

 

M. SALLES.

Cette délibération concerne le Carnaval. Il s’agit du règlement intérieur et des conditions générales de vente. Le Carnaval était réalisé auparavant par l’Office de Tourisme, il l’est maintenant par la Ville de Nice, donc cela doit passer au Conseil municipal.

Il s’agit également de la demande de subvention auprès de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui nous soutient déjà depuis quelques années, Monsieur le Président, lorsque vous étiez président de la Région.

Je soulignais d’ailleurs, lorsque nous avons eu la commission, l’autre jour, que la Région nous soutient, la Ville de Nice bien sûr, alors que le Département est totalement absent du soutien du Carnaval. Je le dis parce que, lorsque l’on demande cette subvention, il faut bien voir que le Carnaval, en dehors du fait que c’est un grand évènement niçois qui attire à peu près 50 % du public niçois – il n’y a pas un enfant qui ne vient pas au Carnaval ou qui n’y emmène pas ses parents -, est aussi une manifestation qui attire de nombreux touristes dans la ville puisque cela a été fait pour cela en 1873, lorsque le comité des fêtes de Nice a été créé, pour remplir les hôtels l’hiver, et cela continue de jouer ce rôle. D’ailleurs, lorsqu’après l’attentat de 2016, il avait été envisagé de supprimer le Carnaval, il n’en a pas été question justement pour soutenir l’économie touristique de la ville.

Mais, depuis maintenant quelque temps, le Carnaval de Nice est devenu aussi une marque que nous exportons. Nous l’avons exporté en Chine, l’année dernière, et à nouveau cette année, avec quelque chose comme 100 millions de téléspectateurs sur la télévision chinoise. Les chars de Nice, 200 artistes sont partis également en Chine, en association d’ailleurs avec des groupes que nous avions fait venir d’autres pays européens pour avoir le label de l’Union Européenne, dans le cadre de l’année du tourisme Europe-Chine. Cela a été pour nous une opération de communication extraordinaire sur l’ensemble du territoire chinois. Et tout cela ne nous a pas coûté un euro puisque l’ensemble de cette opération a été supporté financièrement par les Chinois.

[…]

M. LE MAIRE.

Nous avons une demande d’intervention de Un autre avenir pour

Nice. Monsieur Patrick Allemand ?

M. ALLEMAND.

Il s’agit de l’approbation des tarifs 2019. Lorsque je les ai regardés dans le tail, je me suis aperçu que l’accès au promenoir « Bataille de fleurs » et « Corso » n’était pas gratuit pour les personnes handicapées qui étaient titulaires d‘une carte dinvalidité d’un taux supérieur à 80 % et pour les accompagnants.

Il y a un promenoir sur le Corso, mais pas les deux, et ro promenoir sur la Bataille de fleurs. Je pense que l’on pourrait faire ce geste de solidarité qui ne va pas remettre en cause l’équilibre budgétaire du Carnaval.

M. SALLES.

Je suis tout à fait d’accord.

M. LE MAIRE.

La proposition de Patrick Allemand est retenue.

M. SALLES.

Ceci étant, les tarifs pour l’ensemble du Carnaval sont maintenus par rapport à ceux de l’an dernier.

M. LE MAIRE.

Je vous remercie.

M. DEJEANDILE.

Je voudrais dire que, très régulièrement, des places gratuites sont offertes aux personnes handicapées, et qu’il ne faut pas non plus trop exagérer dans ce sens-là. Il y a longtemps que le promenoir et d’autres places réservées aux personnes handicapées sont ouvertes, et gratuitement. C’est tout ce que je voulais dire.

M. LE MAIRE.

En tout cas, c’est mieux en le précisant.

[…]

La délibération 3.3, mise aux voix, est adoptée à l’unanimité des suffrages exprimés.

Ne prennent  pas part  au vote : Andrée Alziari-Nègre, Agnès Rampal, Olivier Bettati, Christian Estrosi, Pierre-Paul Leonelli.